PETIT A PETIT

© 2017 par Petit à Petit

 

  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • Instagram - Gris Cercle

Pourquoi ne faut-il pas donner que de la purée à son bébé ?

June 16, 2017

Bonjour à tous,

 

Aujourd’hui nous allons parler de l’importance de la mastication, point clé des conseils santé en naturopathie, chez les enfants comme chez les adultes. A priori chez les adultes le problème se pose moins, bien que…

 

 

Importance de la tétée au sein

 

Lorsque l’enfant né, il sait téter instinctivement. Il le faisait déjà in utero, en suçotant du liquide amniotique ou son pouce. Cette succion sur le bout de sein déclenche un réflexe d’éjection du lait. A ce moment là, bébé ne mastique pas (heureusement pour la maman), mais ce mouvement de succion prépare la future mastication. En effet si téter le sein est instinctif, cela demande beaucoup de force à la langue et à la mâchoire de bébé, bien plus que de téter un biberon d’ailleurs.

 

L’os est une structure vivante, constituée d’une partie plus élastique qui donne de la souplesse au squelette, et d’une partie dure qui lui donne sa force. C’est l’équilibre des deux qui fait un squelette sain. Un squelette capable de soutenir le reste du corps, de se mouvoir avec l’aide des muscles, mais aussi d’amortir et résister aux chocs et ainsi protéger les organes.

 

Un os se fabrique grâce aux contraintes exercées sur lui. Ainsi, les os de la mâchoire se développent et se renforcent particulièrement dans les directions les plus sollicitées. Si le bébé tète fort, ses muscles de la mâchoire vont se renforcer et venir tirer plus fort sur l’os auquel ils sont attachés. L’os va alors se renforcer pour supporter cette contrainte. Logique ! Donc si bébé tète fort, les os de sa mâchoire seront plus forts.

 

Importance de la mastication

 

Venons-en aux purées et petits pots. On commence en général la diversification en même temps qu’arrivent les premières dents (l’OMS recommande de commencer la diversification vers 6 mois, mais on peut commencer plus tôt ou plus tard selon l’intérêt que l’enfant porte à la nourriture solide).

 

Par peur de l’étouffement et parce que bébé n’a pas encore le réflexe de mastiquer on lui mixe tout. Problème : à force de manger de la purée il n’apprend pas à mastiquer et perd un peu de son réflexe vomitif qui lui permet de repousser vers l’avant de la bouche les morceaux d’aliments trop gros qui approche de la base de la langue. Attention donc à l’introduction d’aliments un peu plus solides (si vous souhaitez mettre en place la DME) ou au bout de pain qu’il attrape derrière votre dos. En ne mâchant pas, il ne renforce pas les os de sa mâchoire ni ceux de ces dents (ou dents en construction dans la gencive).

 

Heureusement, bébé a tendance à mâchouiller tout ce qu’il trouve. Donc n’hésitez pas à lui donner des jouets un peu durs. Vous pouvez aussi, sous surveillance, lui donner des gros bouts de carotte qui ne risquent pas de se casser (mis au préalable au réfrigérateur pour apaiser les gencives douloureuses).

 

Le problème se pose à nouveau quand bébé grandit et qu’il ne porte plus à la bouche tout ce qu’il ramasse. Comme je le disais plus haut, l’os est un tissu vivant, en permanente déconstruction et reconstruction. S’il n’est plus soumis à des tensions il se fragilise. Donc si l’on continue de ne donner que des purées ou des aliments mous à son enfant les os de sa mâchoire et de ses dents se fragilisent. Une bonne santé osseuse est importante pour la santé en général, mais aussi pour l’apprentissage de la parole et notamment pour l’articulation.

 

Conseils...

 

Evitez de donner tout le temps des purées, des compotes, des smoothies, laits à boire, des soupes, du pain de mie et évitez de tout mixer. L’enfant s’habitue à ne jamais devoir mâcher et rechigne ensuite à le faire. Il vous dira que la baguette bien cuite est trop dure, que la viande est trop fatigante à mâcher, que mâcher des amandes lui fait mal aux dents etc.

 

Pensez à donner des aliments bruts à vos enfants. Des fruits et légumes entiers qu’ils pourront prendre le temps de mâcher en entrée ou au goûter par exemple. Puis leurs expliquer que les bouchées doivent être devenues liquides, ça facilitera le travail de digestion par la même occasion.

 

Marine Sharaf,

Naturopathe

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

La naturopathie, une alliée lorsqu'on consulte un expert !

October 24, 2018

1/10
Please reload

Archive
Please reload

Suivez PETIT à PETIT
  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • Instagram - Gris Cercle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now