PETIT A PETIT

© 2017 par Petit à Petit

 

  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • Instagram - Gris Cercle

La naturopathie, une alliée lorsqu'on consulte un expert !

October 24, 2018

 

Lorsqu'on découvre le monde des "remèdes" naturels, un enthousiasme surgit face à toutes ces plantes, ces compléments alimentaires, ces huiles essentielles, ces thérapies alternatives... Sommes-nous réellement conscients des risques que peuvent engendrer ces traitements naturels s'ils sont mal exploités ?

 

A chaque symptôme son remède ?

 

Qui n'a jamais lu sur les réseaux sociaux des internautes conseiller à d'autres une huile essentielle pour une migraine, une herbe pour un mal de ventre, un complément pour un rhume...

 

"Contre les migraines ? L'huile essentielle de menthe est exceptionnelle tu devrais tester !"

 

ATTENTION !!! Ce que l'internaute oublie de préciser c'est que l'huile essentielle de menthe poivrée est strictement interdite aux femmes enceintes ou allaitantes, strictement interdite en usage interne pour les enfants de moins de 30 mois, interdite d'une manière générale pour les enfants de moins de 6 ans en raison d'un risque de bronchospasme, extrêmement dangereuse lorsqu'appliquée près des voies respiratoires car peut provoquer des spasmes du larynx et donc la mort par asphyxie, très dangereuse lorsqu'appliquée près des yeux car peut irriter fortement, strictement interdite en cas d'obstruction des voies biliaires, d'inflammation de la vésicule biliaire, et en cas de dommages hépatiques graves car l'huile essentielle de menthe est riche en menthone et en menthofuranne, une molécule hépato-toxique.

 

L'internaute a aussi oublié de préciser qu'à haute dose elle peut provoquer des céphalées et des troubles gastro-intestinaux, être à l'origine d'hypertension et de mort par action sur le bulbe rachidien à dose élevée à cause du menthol, une molécule toxique que contient l'huile essentielle. L'internaute oublie de préciser que la menthe poivrée interagit avec les antiacides et les protecteurs gastriques, et réduit l'absorption de suppléments contenant du fer, un moindre mal sauf pour les personnes anémiées. L'huile essentielle peut également provoquer des allergies cutanées, et peut causer des brûlures d'estomac en prise directe.

 

Des éléments à connaître avant de préconiser l'utilisation de l'HE de menthe poivrée vous ne pensez pas ? Car ce n'est qu'un exemple, très dur je vous l'accorde. Aujourd'hui ce billet vous est proposé afin de vous faire prendre conscience que les "médecines douces" ne signifient nullement "remèdes sans risque". La naturopathie est une discipline à prendre au sérieux. Au même titre que l'auto-médication est fortement déconseillée dans la médecine conventionnelle, la prise de "remèdes naturelles" doit être supervisée.

 

Une règle à retenir, il n'existe aucun remède miracle. A chacun ses maux, à chacun ses propres remèdes en naturopathie. La nature offre tout ce dont nous avons besoin, mais peut devenir dangereuse si on pioche dans ses réserves de façon inconsciente. 

 

A quoi reconnaît-on un bon thérapeute ?

 

Beaucoup trop de personnes se plaignent suite à leur rendez-vous naturo. Des personnes totalement dévitalisées à qui l'ont préconise un régime alimentaire stricte qui risque de les fatiguer d'avantage encore, aux personnes souffrants de pathologies sérieuses et à qui l'on propose des remèdes répondant directement à leurs symptômes, en passant par les "naturo" Online qui prétendent pouvoir soigner les gens sans les rencontrer.

 

Un naturopathe ne prétendra jamais pouvoir soigner une personne. Il accompagnera ses clients, la plus grosse partie de son job étant la prévention. Il travaillera en partenariat lorsque c'est possible avec les professionnels de santé de ses clients afin de connaître leur état de santé global. Il ne se satisfera jamais d'un seul indice comme l'iridologie ou la kirologie pour proposer une thérapie dans le cadre d'une cure de revitalisation, ou de désintoxication. Il ne cherchera jamais à soigner un symptôme, mais prendra la personne dans sa globalité, la renverra vers son médecin traitant au besoin, et travaillera avec des thérapeutes dont la spécialité sera complémentaire.

 

Un naturopathe ne dévoilera jamais ce qu'il voit ou ce qu'il croit voir, car par exemple dans le cas de l'iridologie, les lésions dans l'iris peuvent révéler un problème de santé passé, un problème de santé présent mais non connu par le client, un problème de santé futur qui peut être évité, ou un indice faussé tout simplement. Le naturopathe sait que les mots ont un poids énorme, qu'ils jouent un rôle à ne pas négliger dans l'émotionnel et la santé de ses clients. Le rôle du naturopathe n'est pas de dévoiler des pathologies lourdes et de les prendre en charge. Le naturopathe se placera comme un éducateur de santé, et aura pour but de rendre ses clients autonomes dans leur cheminement vers la santé.

 

Vous avez maintenant quelques éléments pour reconnaître les thérapeutes responsables :)

 

Chez Petit à Petit :

 

Hafida FAES ISKRANE

06.99.60.89.68

hafida.faes.iskrane@gmail.com

 

 

•••

Aurore MERCUI HARRIOUI,

Animatrice Faber & Mazlish

Instructrice massage bébé certifiée par l'AFMB

Conseillère parentale chez Petit à Petit

Cliquez ici pour en savoir plus

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

La naturopathie, une alliée lorsqu'on consulte un expert !

October 24, 2018

1/10
Please reload

Archive
Please reload

Suivez PETIT à PETIT
  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • Instagram - Gris Cercle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now